lode architecture

bureaux mdc | paris VIII | 2018

Pour cet aménagement de bureaux, mené à l'occasion du regroupement de plusieurs départements, le maître-mot a été la transparence. Ouverture à la lumière d'une façade à l'autre, perception du plateau d'un seul tenant, jeux de reflets et démultiplication de l'espace, mise en scène de l'activité, autant de bénéfices apportés par des l'emploi unique de cloisons vitrées. Les double-vitrages assurent l'intimité acoustique. Les menuiseries associées dessinent des lignes brisées qui structurent l'espace et accueillent le mobilier définissent l'identité graphique des lieux. Les réseaux circulent dans les profilés en aluminium, pour irriguer tout le plateau. Les portes, seules parties pleines existantes à hauteur des yeux, rythment la circulation centrale. Bouleau, gris clairs, tons beiges et bleutés, la palette choisie apporte une certaine douceur à cet espace voulu comme un lieu de travail agréable et accueillant.